Écrire Iran. Hamid Ghassemi-Shall, un irano-canadien risque d’être exécuté

AU 113/12, MDE 13/023/2012, 26 avril 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 JUIN 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Hamid Ghassemi-Shall, un homme de nationalité irano-canadienne, risque d’être exécuté à tout moment. Le 15 avril, sa famille a été informée que son dossier avait été transmis à l’organe du pouvoir judiciaire chargé des exécutions. Hamid Ghassemi-Shall a été arrêté le 24 mai 2008 alors qu’il rendait visite à sa mère âgée en Iran. Son frère aîné, Alborz Ghassemi-Shall, avait été arrêté deux semaines plus tôt. Ces deux hommes ont été placés à l’isolement à la prison d’Evin, à Téhéran, et privés d’avocat pendant 18 mois. En novembre 2009, ils ont été transférés dans une section abritant d’autres détenus. Le 29 décembre 2008, ils ont été tous les deux condamnés à mort par un tribunal révolutionnaire à l’issue d’un procès inique. Ils ont été déclarés coupables de mohareb (« inimitié à l’égard de Dieu ») pour espionnage et collaboration avec l’Organisation iranienne des moudjahidin du peuple, interdite dans le pays. Amnesty International sait que parmi les éléments à charge présentés à leur procès figuraient des « aveux » et un courriel que, selon les autorités, Hamid Ghassemi-Shall avait envoyé à son frère Alborz, qui avait été ingénieur en mécanique dans l’armée iranienne. Cependant, Hamid Ghassemi-Shall nie avoir envoyé ce message. Le 7 novembre 2009, la Cour suprême a confirmé les peines prononcées à l’encontre de ces deux hommes. En janvier 2010, Alborz (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !