Écrire Irak. Libération de Rasha Nameer Jaafer al Hussain, une des deux femmes arrêtées

Informations complémentaires sur l’AU 27/12, MDE 14/004/2012, 26 avril 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 JUIN 2012. Veuillez passer par les représentants diplomatiques de l’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’une des deux femmes travaillant pour le cabinet du vice-président irakien qui avaient été arrêtées le 1er janvier a été libérée. On ignore toujours où se trouve la seconde. Rasha Nameer Jaafer al Hussain, qui travaillait au cabinet du vice-président irakien, a été arrêtée sans mandat le 1er janvier 2012 au domicile de ses parents, dans le quartier d’Al Zayuna, à Bagdad. Les forces de sécurité ont affirmé qu’elles l’emmenaient pour l’interroger et qu’elle serait de retour deux heures plus tard. Ses proches ignorent où elle se trouve depuis. Cependant, les médias irakiens ont indiqué le 30 janvier qu’un Comité parlementaire sur les droits humains avait rendu visite à plusieurs des collaborateurs du vice-président, notamment les deux femmes arrêtées, qui ont déclaré avoir été torturées en détention. On pense que l’arrestation de Rasha Nameer Jaafer al Hussain est en rapport avec le mandat d’arrêt lancé contre Tareq al Hachemi, vice-président irakien recherché par les autorités depuis décembre 2011. Celui-ci est accusé d’infractions liées au terrorisme, charge qu’il a dénoncée publiquement comme étant sous-tendue par des considérations politiques. La seconde femme concernée, (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.