Écrire Colombie. Craintes pour la sécurité du dirigeant paysan Hernán Henry Díaz

AU 118/12, AMR 23/019/2012, 27 avril 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 JUIN 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le dirigeant paysan Hernán Henry Díaz a été vu pour la dernière fois le 18 avril 2012, alors qu’il organisait une manifestation. Il est possible qu’il fasse l’objet d’une disparition forcée dans le département du Putumayo, dans le sud de la Colombie. Hernán Henry Díaz, porte-parole de la Table ronde départementale des organisations sociales du département du Putumayo et membre de la Fédération nationale syndicale des travailleurs du secteur agricole, a été vu pour la dernière fois le 18 avril. En tant que dirigeant paysan, il coordonnait la participation de 200 délégués, venant de la municipalité de Valle del Guamuez (département du Putumayo), à une manifestation prévue les 21, 22 et 23 avril à Bogotá. Le 18 avril, il a envoyé un SMS à sa compagne, lui disant qu’il était à Puerto Vega et qu’il arrivait. Personne n’a eu de ses nouvelles depuis. Il y a quelques mois, Hernán Henry Díaz s’est rendu à Bogotá pour alerter les autorités au sujet de la crise humanitaire et des droits humains qui sévit dans le département du Putumayo. Il s’est entretenu avec des représentants du gouvernement et des membres de la communauté internationale, notamment des employés d’ambassade, et a exposé plusieurs affaires de violation des droits humains. Par le passé, des organisateurs de mouvements de protestation ont été victimes de manœuvres d’intimidation (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse