Écrire Amin Ghazai (h), 29 ans ...

...écrivain et responsable de premier plan du groupe Daneshjouyan-e Azadi Khah va Beraber Talab (Étudiants pour la liberté et l’égalité) MDE 13/037/2008 - AU 36/08 Amin Ghazai a été arrêté à Téhéran le 14 janvier 2008. Il semblerait qu’il soit détenu à l’isolement, sans avoir été jugé ni même inculpé, à la section 209 de la prison d’Evin, et qu’il ait été torturé. Amnesty International est inquiète pour sa santé, car certaines sources indiquent qu’il souffre d’un ulcère à l’estomac, de troubles cardiaques et d’asthme. L’organisation craint que cet homme ne soit un prisonnier d’opinion, détenu uniquement parce qu’il a exercé, de manière pourtant pacifique, son droit à la liberté d’expression et d’association. Il a été appréhendé en même temps que 14 autres étudiants lors d’une réunion, dans le cadre de ce qui semble être une inquiétante vague d’arrestations relevant d’une pratique bien établie. Pour la seule période de décembre 2007 et janvier 2008, Amnesty International a relevé les noms d’au moins 74 étudiants arrêtés (voir l’AU 331/07, MDE 13/147/2007 du 13 décembre 2007, et ses mises à jour). Le 15 janvier, le domicile d’Amin Ghazai a été fouillé par la police, qui a saisi son ordinateur et tous ses papiers. Les étudiants arrêtés avec lui ont été autorisés à recevoir la visite de leurs proches. À la connaissance d’Amnesty International, aucun d’entre eux n’a été formellement inculpé d’une infraction. Le 30 janvier, Amin Ghazai s’est vu offrir la possibilité de téléphoner pendant trois minutes à sa famille en présence de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.