Écrire Brígida Asongsua Elo (f)

AFR 24/001/2008 - AU 37/08 Brígida Asongsua Elo a été arrêtée le 16 décembre au poste de police central de Malabo, où elle est détenue sans avoir été jugée ni même inculpée, dans des conditions éprouvantes qui s’apparentent à un traitement cruel et inhumain. Elle est enfermée dans une cellule commune avec 70 à 100 hommes. Ne disposant ni de toilettes, ni d’autres sanitaires, elle n’a aucune intimité. Brígida Asongsua Elo est l’épouse du prisonnier d’opinion Guillermo Ela Nguema, qui a été reconnu coupable, à l’issue d’un procès inéquitable en mai 2002, de complot visant à renverser le gouvernement. Ce dernier purge actuellement une peine de vingt ans d’emprisonnement à la prison de Black Beach, dans la capitale, Malabo. Le 15 décembre, Brígida Asongsua Elo a rendu visite à son mari, ingénieur de profession, qui devait lui remettre les plans d’une maison en cours de construction. Étant donné que les détenus ne sont pas autorisés à passer des documents directement aux visiteurs, Guillermo Ela Nguema les a confiés au gardien. Brígida Asongsua Elo ne les a jamais reçus, car un supérieur de cet agent est arrivé et les a confisqués. Le lendemain, Brígida Asongsua Elo a assisté à la messe du matin dans la cathédrale de Malabo. Lorsqu’elle en est sortie, elle a été abordée par deux policiers en civil qui lui ont demandé de les suivre au poste de police afin de discuter au sujet de son époux. Ils n’ont pas présenté de mandat d’arrêt et elle n’a été ni accusée, ni inculpée d’une quelconque infraction. Elle n’a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.