Écrire Azerbaidjan. Jabbar Savalan a été appelé par l’armée

Action complémentaire sur l’AU 133/11, EUR 55/010/2012, 3 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JUIN 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Jabbar Savalan, étudiant dans une université, a été appelé par l’armée azerbaïdjanaise alors qu’il devrait être exempté de service militaire. Amnesty International pense qu’il est visé en raison de son militantisme, pourtant pacifique. Jabbar Savalan a été convoqué au commissariat militaire pour y passer une visite médicale le 30 avril. À son arrivée, on lui a donné deux heures pour se préparer à effectuer son service militaire et il n’a pas été examiné par un médecin. Selon son avocat, Jabbar Savalan est totalement sourd d’une oreille et il est improbable qu’il ait été déclaré apte à l’issue d’une visite médicale. Par ailleurs, il aurait dû être informé de sa conscription 10 jours à l’avance. Ces derniers mois, Jabbar Savalan a accordé à des médias nationaux et internationaux des interviews dans lesquelles il critiquait le gouvernement et a participé à des mouvements de protestation pacifiques. Le 7 mars, il a été interpellé et battu par la police aux côtés de Dayanat Babayev, Majid Marjanli, Abulfaz Gurbanly et Beyim Hasanli, jeunes militants du Front populaire qui, comme lui, avaient manifesté pacifiquement pour demander la libération des prisonniers d’opinion en Azerbaïdjan. Jabbar Savalan a été arrêté une première fois le 5 février 2011, après avoir publié la veille sur Facebook un appel à manifester contre le (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse