Écrire Soudan. Alawiya Osman Ismail Kubaida, une militante détenue, risque la torture

AU 125/12, AFR 54/016/2012, 3 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 JUIN 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 21 avril 2012, Alawiya Osman Ismail Kubaida a été arrêtée chez elle par des agents en civil du Service national de la sûreté et du renseignement (NISS). Cette militante âgée de 58 ans appartient à la section nord du Mouvement populaire de libération du Soudan (MPLS-N), un parti de l’opposition. Elle est détenue au secret et risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Le 21 avril dernier vers 16 heures, des agents en civil sont entrés au domicile d’Alawiya Osman Ismail Kubaida alors que des membres de sa famille étaient présents. Ils l’ont emmenée dans un lieu inconnu et n’ont pas communiqué la raison de son interpellation à sa famille. Le 24 avril, son mari s’est rendu dans les locaux du NISS, où on lui a confirmé qu’elle était bien détenue par cette agence. Cependant, le NISS a refusé de dire où elle se trouvait et continue de refuser à cette femme tout contact avec un avocat ou sa famille. Elle risque d’être victime de torture ou d’autres mauvais traitements. Alawiya Osman Ismail Kubaida est une éminente militante du MPLS-N. Elle a été ministre de la Santé de l’État de Sennar et occupe actuellement le poste de secrétaire aux Affaires sociales au sein du MPLS-N. Originaire d’Omdurman, cette femme a rejoint le parti en 2002. D’autres militants du MPLS-N ont également été arrêtés le même jour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.