Écrire Soudan. Faisal Mohammed Salih, un journaliste détenu, risque la torture

AU 129/12, AFR 54/017/2012, 8 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 JUIN 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Faisal Mohammed Salih, éminent journaliste soudanais, a été arrêté le 8 mai dans son pays par des agents du Service national de la sûreté et du renseignement. Son interpellation serait liée à une interview dans laquelle il a critiqué le gouvernement. Il est détenu au secret et risque fort de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Des agents en civil ont arrêté Faisal Mohammed Salih le 8 mai à 11 h 45 du matin, alors qu’il se trouvait à son domicile de Khartoum, la capitale. Depuis lors, cet homme est détenu sans pouvoir consulter d’avocat ni contacter sa famille. Il risque fort de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Avant son arrestation, il a été harcelé pendant 13 jours par le Service national de la sûreté et du renseignement. Le 25 avril, il a été interrogé par des agents de ce service, à Khartoum-Nord, au sujet d’une intervention sur la chaîne d’information par satellite Al Jazeera. Cette interview, diffusée le 19 avril à 18 heures, portait sur un discours prononcé peu de temps auparavant par le président Omar el Béchir. L’agent chargé d’interroger Faisal Mohammed Salih a critiqué les commentaires formulés par ce journaliste au cours de l’entretien télévisé et lui a vivement conseillé de se montrer prudent lorsqu’il s’adresse à des médias étrangers. Faisal Mohammed Salih a ensuite (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir