Écrire Emirats Arabes Unis. Saleh al Dhufairi et Salim Sahoo détenus dans un lieu inconnu

AU 130/12, MDE 25/005/2012, 9 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 JUIN 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. On ignore toujours où se trouvent deux hommes arrêtés en avril dans les Émirats arabes unis. Ils risquent de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Saleh al Dhufairi, ressortissant émirien, a été arrêté le 19 avril 2012 dans une mosquée de l’émirat de Ras al Khaimah (nord du pays). Dix agents en civil l’ont emmené sans produire de mandat d’arrêt. Ils ont refusé de révéler au fils de cet homme, présent au moment de l’arrestation, où ils allaient. L’un des agents s’est présenté comme un policier et un autre, comme un membre de la Sûreté de l’État. Cependant, lorsque la famille de Saleh al Dhufairi l’a cherché au poste de police de Ras al Khaimah, les agents ont nié avoir connaissance de son arrestation. Le 23 avril 2012, cet homme avait été interrogé trois heures durant dans les locaux du ministère public, à Abou Dhabi, capitale des Émirats arabes unis située dans l’émirat éponyme, au sujet de critiques qu’il avait formulées sur Twitter à l’égard de la Sûreté de l’État. Il est membre de l’Association pour la réforme et l’orientation sociale, une organisation à but non lucratif qui prône une plus grande adhésion aux préceptes de l’islam. Au titre de ses activités dans le cadre de ce groupe, il est actif sur Twitter et participe à des blogs. Par ailleurs, il est directeur général de la Fondation du Saint Coran de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse