Écrire Irak. Des détenus dénoncent des actes de torture

Informations complémentaires sur l’AU 124/12, MDE 14/006/2012, 11 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JUIN 2012. Veuillez passer par les représentants diplomatiques de l’Irak dans votre pays, en demandant que vos appels soient transmis . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. En Irak, un groupe de détenus accusés lors d’un programme télévisé d’être impliqués dans des activités liées au terrorisme affirment avoir été torturés. Selon leurs témoignages, ils ont été contraints de faire des « aveux » diffusés lors du programme. Au moins quatre d’entre eux n’ont toujours pas pu consulter un avocat ni recevoir de soins pour les blessures qui seraient dues à des actes de torture. Amer Ahmad Kassar, Muad Muhammad Abed, Nabhan Adel Hamdi et un quatrième détenu, apparaissant lui aussi dans l’émission, sont entre les mains de la Direction contre le crime, dans la ville de Ramadi, à l’ouest de Bagdad. Amer Ahmad Kassar est détenu au secret depuis plus de cinq semaines, tandis que les autres auraient été autorisés à recevoir la visite de leurs proches. Les détenus ont affirmé qu’ils avaient été torturés, notamment à l’aide de décharges électriques, en vue de leur extorquer des déclarations où ils s’accusaient eux-mêmes d’être impliqués dans des activités liées au terrorisme et qui ont été diffusées à la télévision fin avril. Selon la famille de l’un des prisonniers, celui-ci souffre de troubles de l’audition, semble-t-il causés par la torture et les mauvais (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.