Écrire Colombie. Des défenseurs des droits des femmes sont en danger

AU 133/12, AMR 23/020/2012, 11 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 22 JUIN 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 7 mai, un coup de feu a été tiré sur les bureaux d’une association de défense des droits des femmes à Bogota, en Colombie. Cet épisode fait suite à une série d’attaques et d’actes d’intimidation ciblant la défenseure des droits humains Monica Roa et ses collègues, semble-t-il en représailles de leur travail en faveur des droits des femmes en matière de sexualité et de procréation en Colombie. Leur vie serait en danger. Dans la soirée du 7 mai, l’électricité a été coupée dans les locaux de l’association Women’s Link Worldwide (WLW). Quelques minutes plus tard, une personne non identifiée a tiré un coup de feu en direction des bureaux. Monica Roa, défenseure des droits humains et directrice de programme à WLW, et deux de ses collègues y travaillaient à ce moment-là. La balle a brisé la vitre de sécurité au-dessus de la tête de Monica Roa. Bien que personne n’ait été blessé, Monica Roa comme ses collègues auraient pu être grièvement blessés, voire tués. Il y a six ans, la détermination de Monica Roa et le travail de WLW en faveur du respect et de la protection des droits des femmes, en collaboration avec d’autres organisations de défense des droits des femmes, ont conduit à la dépénalisation de l’avortement dans certaines situations exceptionnelles en Colombie. Cette dernière attaque a eu lieu à la veille du 6e anniversaire de cette (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.