Écrire Roumanie. Des Roms réinstallés dans d’anciens bureaux inadaptés

Action complémentaire sur l’AU 116/12, EUR 39/008/2012, 22 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Entre le 11 et le 13 mai, 70 familles roms ont déménagé du quartier informel de Craica, à Baia Mare (nord-ouest de la Roumanie), pour être relogées dans d’anciens bureaux, inadaptés et dangereux. Celles qui sont restées subissent des pressions les incitant à déménager dans des bâtiments similaires. En effet, des représentants autoproclamés de leurs communautés les menacent et tentent de les intimider. En avril, les autorités de Baia Mare ont adressé des avis de démolition à quelque 300 familles roms des quartiers informels de Craica, Pirita et Garii. Elles leur ont donné moins d’une semaine pour démolir leurs logements et s’en aller. En mai, la municipalité a organisé deux réunions publiques pour informer les familles concernées des différentes solutions de réinstallation. Faute d’information, seuls 70 des 1 600 Roms des quartiers informels de la ville y ont assisté. Les autorités locales ont notamment proposé de réinstaller les personnes concernées dans les anciens bureaux d’une usine. Or la conversion de ce bâtiment en habitations n’a jamais été approuvée et, selon les réglementations roumaines relatives au logement et le droit international, les normes de base ne sont pas respectées. Les installations sanitaires sont limitées en nombre : 20 familles doivent partager quatre salles de bain et deux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse