Écrire Egypte. Des soins médicaux refusés au manifestant Mahmoud Mohamed Amin

AU 145/12, MDE 12/018/2012, 22 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 3 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mahmoud Mohamed Amin est actuellement en détention après avoir participé à une manifestation au Caire le 4 mai dernier. Pendant les troubles de 2011, il a été blessé au visage par des plombs de fusil qui lui ont causé des lésions nerveuses, provoquant de graves douleurs. Il ne reçoit aucun traitement médical adapté en détention. Cet homme, qui est peut-être un prisonnier d’opinion, risque d’être jugé de façon inique devant un tribunal militaire. Le 4 mai 2012, Mahmoud Mohamed Amin a été interpellé par des militaires près de la mosquée d’Al Nour, au Caire, après que l’armée a violemment dispersé les manifestants rassemblés sur la place Abbaseya, près du ministère de la Défense. Cet homme avait pris part au rassemblement, tout comme des centaines de personnes, pour protester contre le régime militaire en place et condamner les homicides de manifestants commis deux jours plus tôt par des hommes en civil, sur la même place. Avant son arrestation, des hommes en civil ont chassé et battu les protestataires afin d’aider l’armée à les disperser. Un ami de Mahmoud Mohamed Amin a déclaré avoir essayé de trouver un chemin pour qu’ils puissent sortir de là tous les deux, mais il a été appréhendé. Selon certaines informations, Mahmoud Mohamed Amin lui a raconté qu’il a été agressé par les hommes en civil qui l’ont coupé au visage, au flanc (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse