Écrire Autorité Palestinienne. Quatre hommes risquent d’être exécutés prochainement

Action complémentaire sur l’AU 103/12, MDE 21/003/2012, 28 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Au moins quatre hommes risquent d’être exécutés prochainement dans la bande de Gaza. La famille de l’un d’eux, Nael Jamal Qandil Doghmosh, affirme qu’il a été condamné à mort après avoir été contraint sous la torture à « avouer » un homicide. Nael Jamal Qandil Doghmosh pourrait être exécuté par pendaison à tout moment. Arrêté le 9 mai 2010, à l’âge de 18 ans, et condamné pour meurtre en avril 2011, il a été débouté de son ultime appel le 13 mai 2012 par la Cour de cassation. Selon sa famille, il a été contraint par des enquêteurs de la police à « avouer » sous la torture. Lorsque ses proches ont pu lui rendre visite pour la première fois, deux mois après son arrestation, il avait les ongles arrachés et présentait des brûlures et des ecchymoses sur le corps. Le Centre palestinien de défense des droits humains, organisation non gouvernementale locale, a indiqué qu’un autre homme, désigné uniquement par les initiales F. T. W., devait également être exécuté par pendaison. La peine prononcée contre ce dernier a été confirmée le 21 mai par la Cour de cassation. J. Z. J., 38 ans, pourrait être passé par les armes à tout moment : il a été débouté de son appel le 14 février 2012 par la Haute Cour militaire. Le 11 janvier 2012, le Tribunal militaire permanent a déclaré un quatrième homme, connu uniquement sous les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.