Écrire Albanie. Expulsion forcée de familles Roms

Action complémentaire sur l’AU 32/12, EUR 11/007/2012, 30 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Huit familles roms, soit une cinquantaine de personnes, ont été expulsées violemment des anciens baraquements militaires où elles avaient été réinstallées récemment, à la périphérie de Tirana, la capitale albanaise. La police a ramené sur le site quatre familles, qui se sont enfuies. Les quatre autres ont refusé d’y retourner. Selon des sources locales, le 23 mai au soir, des habitants du quartier qui avaient protesté contre l’installation des familles roms dans les baraquements ont frappé ces personnes et les ont menacées au moyen d’armes à feu, les obligeant ainsi à fuir. Bien que la police ait déjà protégé ces Roms d’attaques sur le site, elle n’était apparemment pas présente ou n’a pas réagi cette fois-ci. Les familles ont quitté les lieux et ont commencé à construire des cabanes ailleurs. Le médiateur a, semble-t-il, demandé à la police de veiller à leur retour en toute sécurité. Avec réticence, quatre familles ont regagné les baraquements sous la vigilance de la police. Cependant, compte tenu de l’hostilité des habitants, leur liberté de mouvement était fortement restreinte. Une organisation non gouvernementale locale a indiqué à Amnesty International que quatre familles roms avaient quitté une nouvelle fois les baraquements qui leur avaient été attribués parce qu’ils étaient inhabitables. Amnesty (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.