Écrire Pakistan. Le Pakistan s’apprête à reprendre les exécutions

AU 143/12, ASA 33/005/2012, 18 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUIN 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’exécution de Behram Khan par pendaison est prévue pour le 30 juin prochain. Il s’agirait de la première mise à mort au Pakistan en presque quatre ans et cela ouvrirait la voie à de nouvelles exécutions. Seul le président pakistanais peut empêcher cela. Behram Khan a été condamné à mort le 23 juin 2003 par un tribunal antiterroriste pour le meurtre de l’avocat Mohammad Ashraf. Le 15 avril 2003, il s’est rendu à la Haute cour du Sind avec l’intention de tuer Qurban Ali Chauhan, un avocat représentant un homme accusé du meurtre de l’oncle maternel de Behram Khan. Ce dernier a confondu Mohammad Ashraf avec Qurban Ali Chauhan et l’a tué. Pir Bux, un sous-inspecteur de police qui a accompagné Behram Khan au tribunal, a été condamné à la réclusion à perpétuité pour complicité de meurtre. Des recours ont été déposés contre la peine de mort prononcée à l’encontre de Behram Khan auprès de la Haute cour du Sind et de la Cour suprême du Pakistan, mais ces deux juridictions les ont rejetés ; une demande de grâce a ensuite été adressée au président pakistanais Asif Ali Zardari. Le 10 mai dernier, après le rejet de la demande de grâce, un tribunal antiterroriste a émis un mandat d’exécution pour le 23 mai. Cependant, le 17 mai, le président a décrété un sursis, repoussant la mise à mort de Behram Khan au 30 juin. Cette exécution serait la première (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.