Écrire Bahrein. Libération sous caution de Nabeel Rajab, un défenseur des droits humains

Action complémentaire sur l’AU 128/12, MDE 11/036/2012, 29 mai 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 10 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Nabeel Rajab, éminent défenseur des droits humains, a été libéré sous caution le 28 mai. Cependant, il reste mis en cause dans trois affaires liées à ses activités militantes et comparaîtra de nouveau devant les tribunaux les 17 et 24 juin. Il est également sous le coup d’une interdiction de quitter le territoire. Le 28 mai, une juridiction inférieure de Manama, la capitale bahreïnite, a ordonné la libération de Nabeel Rajab en échange d’une caution de 300 dinars bahreïnites (environ 640 euros) dans le cadre de deux affaires. Dans l’une, cet homme est inculpé d’avoir appelé d’autres personnes à se joindre à lui pour des défilés illégaux et, dans l’autre, d’avoir participé à un « rassemblement illégal » et « troublé l’ordre public » – charges qui ont été portées à la connaissance de ses avocats il y a quelques jours seulement. Pour ces deux affaires, la prochaine audience a été fixée au 17 juin. Le 20 mai, Nabeel Rajab avait obtenu sa libération sous caution dans une troisième affaire. Inculpé d’« outrage à une institution nationale » sur Twitter, il a été maintenu derrière les barreaux alors qu’il avait versé le montant demandé. Sa détention n’a cessé que lorsque sa libération sous caution a été ordonnée dans le cadre des deux autres affaires. La prochaine audience concernant la troisième affaire doit avoir (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.