Écrire Pérou. Oscar Mollohuanca, un maire en détention, risque la torture

AU 156/12, AMR 46/003/2012, 1er juin 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 JUILLET 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le maire d’Espinar, dans le sud du Pérou, est en détention depuis le 30 mai dernier. Il risque de subir des mauvais traitements et pourrait être jugé de façon inique. Selon des ONG locales de défense des droits humains, Oscar Mollohuanca, maire d’Espinar, a été interpellé le 30 mai 2012 à la mairie par au moins 30 policiers, qui n’ont présenté aucun mandat d’arrêt et n’ont fourni aucune explication. Cet homme a été conduit dans un poste de police à Tintaya Marquiri, une zone d’exploitation minière, où il est resté quelques heures avant d’être transporté en hélicoptère à Cuzco, la capitale de la région. Le lendemain soir, il a été transféré vers la région d’Ica, dans le nord du pays, où son cas sera examiné après un changement de juridiction. Des ONG locales craignent que cette manœuvre s’inscrive dans le cadre d’une campagne visant à stigmatiser cet homme, qui a ouvertement critiqué l’accord en vigueur conclu entre le gouvernement péruvien et la compagnie minière travaillant dans cette zone. Vingt-cinq autres personnes ont été arrêtées depuis le 28 mai à Espinar, à la suite de violents affrontements entre la police et des manifestants qui s’étaient rassemblés pour protester contre les activités minières dans la région. Toutes ont bénéficié d’une libération conditionnelle et font l’objet d’une enquête. La plupart affirment avoir été (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.