Écrire Colombie. Nouvelles menaces de mort à l’encontre de Juan David Díaz Chamorro et autres membres du MOVICE

Action complémentaire sur l’AU 141/12, AMR 23/022/2012, 7 juin 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 19 JUILLET 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 1er juin, un groupe paramilitaire a déposé une menace de mort au domicile de Juan David Díaz Chamorro, membre du MOVICE vivant à Sincelejo, dans le nord de la Colombie. Le message faisait aussi référence à d’autres défenseurs des droits humains demandant la restitution de terres. Le 1er juin, un policier chargé de protéger le domicile du défenseur des droits humains Juan David Díaz Chamorro à Sincelejo (département de Sucre), a trouvé un colis sur la terrasse de la maison. Ce paquet contenait 10 bougies blanches enveloppées dans du papier, sur lequel était inscrit le message suivant : « Juan Diaz [sic], on te met en garde et on t’informe qu’on t’a parfaitement identifié et localisé. On sait que tu es l’un des fils de pute qui, sous prétexte de défendre les droits humains, veut déposséder de leurs terres les véritables propriétaires pour qu’elles finissent aux mains d’une poignée de guérilléros […]. Maintenant, en se faisant passer pour des victimes, ils cherchent à s’approprier La Europa et La Alemania […]. On va en finir avec vous tous. » Juan David Díaz Chamorro appartient à la section Sucre du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE). Cette organisation non gouvernementale de défense des droits humains fait campagne pour la restitution de terre, notamment les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.