Écrire Iran. Saeed Sedeghi doit être exécuté pour une infraction à la législation sur les stupéfiants

AU 165/12, MDE 13/035/2012, 8 juin 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 JUILLET 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci Saeed Sedeghi, Iranien, a été condamné à mort le 2 juin pour une infraction présumée à la législation sur les stupéfiants. Il risque d’être exécuté à tout moment, les personnes reconnues coupables de ce type d’infractions en Iran étant dans les faits privées du droit de faire appel. Saeed Sedeghi a été arrêté en compagnie de trois autres hommes dans la capitale Téhéran, le 29 novembre 2011, pour possession de méthamphétamine, une drogue de synthèse. Détenu depuis son arrestation dans le centre de Kahrizak, dans le sud de Téhéran, il a raconté à sa famille qu’il avait subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements, et qu’il avait eu plusieurs dents cassées. Saeed Sedeghi a été jugé lors d’un procès inique le 26 mai par la 30e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran, où il était représenté par un avocat commis d’office. Cet avocat n’a eu aucun contact avec son client, pas plus qu’il n’a eu accès à son dossier avant le procès. Le 2 juin, le tribunal a condamné Saeed Sedeghi à mort pour achat et possession de 512 kilos de méthamphétamine – avec la complicité des trois autres hommes. Saeed Sedeghi a également été condamné à payer une amende de deux millions de rials (environ 130 euro) et à recevoir 20 coups de fouet pour possession de 21 grammes d’opium et de marijuana. Depuis le début de l’année, l’Iran a procédé à plus de 100 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.