Écrire Pakistan. Un militant politique, Muzaffar Bhutto, retrouvé mort

Action complémentaire sur l’AU 59/11, ASA 33/009/2012, 8 juin 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 JUILLET 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Muzaffar Bhutto, cadre d’un parti nationaliste sindhi (Pakistan), a été retrouvé mort le 22 mai. Il avait, semble-t-il, été enlevé le 25 février 2011 par des agents de renseignement en civil et des policiers. Amnesty International demande qu’une enquête soit ouverte et que les auteurs présumés de cet homicide soient traduits en justice. Muzaffar Bhutto était le secrétaire général du Front unifié pour que vive le Sind (JSMM), un parti nationaliste sindhi. Il a été retrouvé mort le 22 mai dans le village de Bukhari, près d’Hyderabad (province du Sind). Le 25 février 2011, il avait, semble-t-il, été enlevé dans cette ville par des agents de renseignement en civil et des policiers. Selon des témoins, une vingtaine d’hommes en civil sont descendus de voitures banalisées et ont arrêté Muzaffar Bhutto sous la menace d’une arme. Personne n’a revu cet homme jusqu’à ce que son corps soit découvert. Sa dépouille, placée dans un sac en toile de jute, présentait des traces de torture et deux blessures par balle : une à la tête et une à la poitrine. Les circonstances de l’enlèvement de Muzaffar Bhutto ainsi que l’état de son corps et la manière dont on s’en est débarrassé concordent avec une pratique bien établie des forces de sécurité pakistanaises, notamment des services de renseignement, qui (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.