Écrire Syrie. Un enseignant, Obaida Behaa al Rakkadhh, disparu, serait détenu.

AU 167/12, MDE 24/056/2012, 14 juin 2012 Obaida Behaa al Rakkadhh, professeur de sport syrien, est porté disparu depuis le 26 février. Il a peut-être été victime d’une disparition forcée. Obaida Behaa al Rakkadh a été vu pour la dernière fois le 26 février, alors qu’il se rendait en voiture chez son cousin dans le quartier d’Al Mezzeh, à Damas, la capitale. Malgré les demandes répétées de sa famille, les autorités n’ont fourni aucune information sur le sort de cet enseignant ni l’endroit où il se trouve, ce qui laisse craindre qu’il ait été victime d’une disparition forcée. Une source non officielle de la section d’Al Mezzeh du Renseignement de l’armée de l’air a affirmé avoir vu Obaida Behaa al Rakkadh dans les locaux de ce service, en précisant que son état de santé s’était fortement dégradé après plusieurs mois de torture et d’autres formes de mauvais traitements. Cependant, ces déclarations n’ont pas été confirmées officiellement par les autorités syriennes. Bien que celles-ci n’aient pas révélé si Obaida Behaa al Rakkadh avait été arrêté, des défenseurs syriens des droits humains pensent qu’il l’a peut-être été en raison de ses activités pacifiques de nature politique ou liées aux droits fondamentaux. Si tel était le cas, Amnesty International le considérerait comme un prisonnier d’opinion et demanderait sa libération immédiate et inconditionnelle. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en arabe, en anglais ou dans votre propre langue) : ? demandez aux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.