Écrire Aisha Afandi (f), 48 ans, Kurde de Syrie ...

... Kawthar Taifour (f), 50 ans, Kurde de Syrie MDE 24/010/2008 - AU 42/08 Aisha Afandi et Kawthar Taifour, qui font toutes deux partie de la minorité kurde de Syrie, seraient actuellement détenues au secret dans le quartier féminin de la prison Muslimiyya, à Alep. Elles sont privées de liberté sans avoir été jugées ni même inculpées depuis leur arrestation, le 28 novembre 2007, par des membres d’Al Amn al Dawla (Sûreté de l’État), le service de police chargé de la sécurité. Ces deux femmes n’ont pas été autorisées à consulter un avocat ni à contacter leurs proches, et Amnesty International craint qu’elles ne soient victimes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Elles ont été placées avec des prisonnières et des suspectes de droit commun. Amnesty International pense qu’elles sont probablement détenues pour des raisons d’opinion, car elles n’ont fait qu’exercer de manière pacifique leur droit à la liberté d’expression et d’association. Bien que les autorités n’aient pas indiqué le motif de leur arrestation, celle-ci semble liée à des manifestations pacifiques organisées par des Kurdes de Syrie le 2 novembre 2007 dans les villes d’El Qamishli et Ein al Arab (Qoubani). Aisha Afandi et Kawthar Taifour sont membres du Parti de l’union démocratique (PYD), une organisation politique interdite. Le mari d’Aisha, Saleh Muslim, en est un chef de file. Il est en fuite, de peur d’être arrêté, depuis le 27 novembre 2007. Aisha a été arrêtée le 28 novembre à 4 heures du matin à son domicile d’Ein al (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir