Écrire Nepal. Craintes pour Ajit Kumar Karna, un homme porté disparu

AU 173/12, ASA 31/003/2012, 19 juin 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 JUILLET 2012 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ajit Kumar Karna, citoyen népalais, aurait été arrêté par des policiers le 6 mai dernier en relation avec un attentat à la bombe qui a tué cinq personnes et blessé une trentaine d’autres. La police nie détenir cet homme ; sa famille ignore toujours où il se trouve. Ajit Kumar Karna est peut-être victime d’une disparition forcée aux mains de la police népalaise. Selon les informations dont dispose Amnesty International, le 6 mai 2012, des policiers accompagnés de membres du Bureau central d’investigation (CIB) ont interpellé Ajit Kumar Karna et cinq autres individus en relation avec un attentat à la bombe qui a eu lieu le 30 avril à Janakpur, dans le sud du pays. La famille d’Ajit Kumar Karna pense qu’il a été appréhendé car la police a accusé son frère aîné, Jitendra Karna, d’être impliqué dans plusieurs attentats récents, y compris celui du 30 avril. Jitendra Karna est actuellement réfugié dans la clandestinité. Des médias présents lors d’une conférence de presse le 18 mai dernier ont informé que la police avait donné le nom de quatre personnes arrêtées dans cette affaire, sans citer Ajit Kumar Karna. La famille de ce dernier pense qu’il est détenu au secret. Un sixième homme qui aurait été interpellé est également porté disparu. Le 17 mai, les proches d’Ajit Kumar Karna ont porté plainte auprès de la Commission nationale des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir