Écrire Colombie. Des militants menacés de mort

AU 180/12, AMR 23/023/2012, 22 juin 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 3 AOÛT 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 20 juin, des défenseurs des droits humains ont reçu des menaces de mort visant plusieurs de leurs confrères colombiens. Les membres de leurs organisations respectives sont en danger. Le 20 juin à 16 h 44, l’équipe de communication de la Commission interecclésiastique Justice et paix, organisation de défense des droits humains qui aide les populations civiles installées dans des zones de conflit en Colombie, a reçu un SMS. Nombre de ses membres ont été tués, torturés ou forcés à fuir leur domicile par les forces de sécurité et les paramilitaires. Le même jour, Ayda Quilcué, ancienne dirigeante du Conseil régional indigène du Cauca (CRIC) a reçu une menace de mort par SMS sur son téléphone portable. Ces messages menaçaient de mort les membres d’autres organisations de défense des droits humains et à de syndicats, accusés d’appartenir à la guérilla (les noms de ces organisations figurent dans la rubrique « Complément d’information »). La Commission interecclésiastique Justice et paix bénéficie d’une protection gouvernementale en raison des risques qu’ils courent du fait de leurs activités en faveur des droits humains. Le message a été envoyé sur un téléphone professionnel fourni par l’unité nationale de protection du ministère de l’Intérieur, dont il est la propriété. À plusieurs reprises, la Commission interecclésiastique (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.