Écrire Trois professeurs de la faculté d’odontologie de l’université de Bagdad ...

... Ussama al Mulla (h) ; Ryadh al Qaysi (h) ; Fakhri Abd Fatlawi (h) ainsi que quatre autres employés de l’université de Bagdad dont Amnesty International ignore l’identité MDE 14/003/2008 - AU 43/08 Trois professeurs de la faculté d’odontologie de l’université de Bagdad et quatre autres employés de cet établissement ont été placés en détention par les forces de sécurité irakiennes. Amnesty International craint que ces personnes ne soient victimes de torture et d’autres mauvais traitements. Le 17 février, des hommes armés vêtus de l’uniforme des forces de sécurité irakiennes ont pénétré dans la faculté d’odontologie. Ils sont entrés dans le bureau du doyen et l’ont menacé d’une arme, en lui disant qu’ils possédaient des mandats d’arrêt concernant 10 membres du personnel de l’université. Trois professeurs, Ussama al Mulla, Ryadh al Qaysi et Fakhri Abd Fatlawi, ont été arrêtés, de même que quatre autres employés dont Amnesty International ne connaît pas l’identité. Ces sept personnes ont été conduites au poste de police d’al Salihiya, à Bagdad, où elles risquent d’être torturées. Les mandats d’arrêt semblent avoir été décernés par un organe officiel et être liés à l’enquête menée sur le meurtre de l’ancien doyen de la faculté d’odontologie. Au moment où ces arrestations ont eu lieu, un certain nombre d’étudiants qui s’y sont opposés ont été placés dans une salle de l’établissement et roués de coups par les forces de sécurité avant d’être relâchés. INFORMATIONS GÉNÉRALES Dans les postes de police et les centres de détention (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse