Écrire Iran : Quatre arabes exécutés, un autre dont le sort est inconnu.

Action complémentaire sur l’AU 77/12, MDE 13/042/2012, 28 juin 2012 Au moins quatre membres de la minorité arabe ahwazie d’Iran auraient été exécutés aux alentours du 18 juin dans la province du Khuzestan (sud-ouest du pays). On ignore le sort d’un cinquième homme. Trois frères, Abd al Rahman Heidarian (ou Heidari), Taha Heidarian et Jamshid Heidarian, ont été exécutés aux alentours du 18 juin, ainsi qu’un homme dénommé Ali Sharifi. Ces quatre hommes et Mansour Heidarian, qui serait le cousin des trois premiers et se trouvait avec eux à la prison de Karoun à Ahvaz, la capitale provinciale, ont été emmenés dans un endroit inconnu aux environs du 9 juin. On ignore ce qu’il est advenu de lui. D’autres prisonniers ont indiqué à leurs familles que des responsables de la prison leur avaient expliqué que tous les hommes cités avaient été transférés afin de purger leurs peines. Ils ont précisé qu’ils avaient été déclarés coupables de mohareb et ifsad fil Arz (« inimitié à l’égard de Dieu » et « corruption sur terre ») pour l’homicide d’au moins une personne, apparemment membre des forces de l’ordre, commis en avril 2011. Selon leurs familles, ils ont « avoué » sous la torture et autres mauvais traitements. Les tribunaux iraniens retiennent souvent les « aveux » extorqués sous la contrainte à titre de preuve. On ignore quand les procès ont eu lieu et si ces hommes étaient représentés par des avocats. Amnesty International est opposée en toutes circonstances à la peine capitale, qui constitue le châtiment le plus cruel, inhumain (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.