Écrire Bahrein : Nabeel Rajab bientôt jugé.

Action complémentaire sur l’AU 128/12, MDE 11/042/2012, 29 juin 2012 Nabeel Rajab, éminent défenseur des droits humains bahreïnite, a été libéré sous caution le 27 juin dernier. Néanmoins, il fait encore l’objet de poursuites dans trois affaires en cours, pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et de réunion. Il est cité à comparaître les 5 et 9 juillet, ainsi que le 26 septembre 2012. Le 27 juin 2012, la cinquième chambre du tribunal de première instance a accordé à Nabeel Rajab la libération sous caution, garantie par des documents attestant qu’il possède un domicile. Cet homme était incarcéré depuis le 6 juin au centre de détention d’Al Hoora à Manama, la capitale de Bahreïn, dans le cadre d’une enquête faisant suite à une plainte déposée contre lui par plusieurs habitants de la région d’Al Muharraq, dans le nord du pays. À la suite de cette plainte, il a été accusé de diffamation le 14 juin. Le verdict devrait être rendu le 9 juillet prochain. Le 28 juin, dans une autre affaire, la même cinquième chambre du tribunal de première instance a déclaré Nabeel Rajab coupable d’avoir « insulté une institution nationale » (le ministère de l’Intérieur) à travers des publications sur Twitter. Le tribunal a transformé la caution, payée le 28 mai dernier et s’élevant à environ 635 euros, en amende, mais il a levé l’interdiction de voyager qui avait été imposée à Nabeel Rajab. Ce dernier n’est pourtant pas sûr d’avoir le droit de se déplacer. Cet homme doit encore comparaître dans trois autres affaires. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.