Écrire Etats Unis. Un procureur et un juge opposés à l’exécution de John Eley, dans l’Ohio

AU 186/12, AMR 51/053/2012, 2 juillet 2012 John Eley, âgé de 63 ans, doit être exécuté dans l’État américain de l’Ohio le 26 juillet pour un meurtre commis en 1986. Le procureur qui a obtenu sa condamnation à mort, l’un des juges qui l’ont prononcée et l’inspecteur de police à qui il a avoué sa culpabilité s’opposent à son exécution. Ihsan Aydah a été blessé par balle le 26 août 1986 au cours d’un braquage de son magasin à Youngstown, dans l’Ohio, et il est mort le lendemain. John Jeffrey Eley a été arrêté le 29 août et a avoué avoir tiré sur lui. Ce vol à main armée était apparemment l’idée d’une de ses connaissances, Melvin Green, qui a fourni l’arme utilisée. John Eley a accepté d’aller dans le magasin tandis que Melvin Green attendait dehors, car Ihsan Aydah connaissait le visage de ce dernier et aurait donc pu l’identifier. Après qu’Ihsan Aydah a été blessé, Melvin Green est entré dans le magasin, a pris de l’argent dans la caisse et le portefeuille de la victime, puis est parti avec John Eley. Le procureur a proposé à John Eley un accord de réduction de peine – aux termes duquel il plaiderait coupable d’homicide volontaire et serait condamné à six ans de prison – en échange de son témoignage contre Melvin Green, qui était soupçonné d’implication dans d’autres crimes. John Eley a refusé de témoigner contre Melvin Green, a renoncé à son droit de comparaître devant un jury populaire et a été jugé devant un collège de trois juges. Il a été déclaré coupable et, à l’issue de l’audience de détermination de la peine en juillet (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !