Écrire Soudan. Une jeune militante détenue, Rashida Shams al Din, risque la torture Rashida Shams al Din

AU 187/12, AFR 54/028/2012, 3 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. ACTION URGENTE Soudan. Une jeune militante détenue risque la torture Rashida Shams al Din, militante du mouvement de jeunes Girifna, a été arrêtée par les forces de sécurité le 24 juin au petit matin. Elle est détenue par le Service national de la sûreté et du renseignement dans un lieu secret, sans pouvoir entrer en contact avec sa famille ni consulter d’avocat. Elle risque d’être victime de torture ou d’autres mauvais traitements. Le 23 juin, peu après minuit, Rashida Shams al Din a quitté un mariage auquel elle assistait. Elle a dit à sa famille qu’elle se dirigeait vers Amarat, un quartier de Khartoum, la capitale, où des manifestations avaient eu lieu les jours précédents. Elle n’est pas rentrée chez elle cette nuit-là, et sa famille est sans nouvelles d’elle depuis lors. Un membre de la famille de Rashida Shams al Din s’est rendu à plusieurs reprises dans les locaux du Service national de la sûreté et du renseignement sur Airport Street pour s’enquérir de sa situation. Le 26 juin, le Service lui a confirmé la détenir dans un lieu secret. Les proches de Rashida Shams al Din ont pu lui faire passer des vêtements et d’autres effets personnels mais celle-ci est toujours détenue au secret. Elle ne peut donc pas entrer en contact avec eux ni consulter d’avocat. Elle risque d’être victime de torture ou (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.