Écrire Colombie. Des paramilitaires menacent une communauté de paix

AU 194/12, AMR 23/025/2012, 9 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Des paramilitaires ont menacé de mort des membres de la communauté de paix de San José de Apartadó, dans le nord de la Colombie. Les forces armées colombiennes reconnaissent la présence des paramilitaires mais elles se sont révélées incapables de protéger les civils. Le 28 juin 2012, alors qu’ils se rendaient dans le hameau voisin d’El Porvernir, dans le département d’Antioquia, deux membres du Conseil interne de la communauté de paix ont été suivis par 50 paramilitaires qui portaient des armes dont l’utilisation est restreinte aux forces armées. Ces paramilitaires, qui se font appeler « Forces gaitánistes de Colombie », ont menacé de tuer Fabio Graciano, agriculteur. Cet homme a déjà reçu de telles menaces le 20 juin dernier, lorsque des paramilitaires ont occupé la ferme appartenant à sa famille à El Porvenir. Son frère, Oscar Mario Graciano, a été menacé de mort le 11 mai. Le 28 juin, un paramilitaire se trouvait à proximité du domicile d’un paysan, au hameau de La Esperanza, qui fait partie de la communauté de paix. Il affirmait être perdu. Lorsqu’on lui a dit qu’il devrait demander son chemin aux forces armées postées à 15 minutes de là, il a répondu qu’il n’avait pas le droit d’approcher ses employeurs. La veille, un soldat appartenant au Bataillon Veléz de la 17e brigade, dont plusieurs hommes semblent (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.