Écrire Bahreîn. Libération sous contrôle d’un jeune garçon, Ali Hassan,

Action complémentaire sur l’AU 171/12, MDE 11/043/2012, 10 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 AOÛT 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le Tribunal pour enfants de Bahreïn a condamné Ali Hassan, jeune garçon de 11 ans, à demeurer pendant un an sous le contrôle de travailleurs sociaux, qui réaliseront une évaluation tous les six mois. Il restera en liberté pendant cette période. Ali Hassan Ali Mohammad Jasem a comparu le 5 juillet devant le Tribunal pour enfants siégeant à Manama, la capitale bahreïnite. Cette juridiction l’a déclaré coupable de « participation à un rassemblement illégal de plus de cinq personnes en vue de troubler la sécurité publique par la violence » en vertu de dispositions de la Loi relative aux mineurs et des articles 178 et 179 du Code pénal bahreïnite. Elle l’a condamné à demeurer pendant un an sous le contrôle de travailleurs sociaux, chargés de l’évaluer tous les six mois. Selon son avocat, le casier judiciaire d’Ali Hassan n’est désormais plus vierge, ce qui signifie qu’il encourrait une peine plus lourde s’il commettait de nouveau une infraction similaire. Il compte interjeter appel de la peine. Ali Hassan a été arrêté le 13 mai dans une rue proche de son domicile et du lieu d’une manifestation. Selon son avocat, il jouait avec deux jeunes garçons dans le quartier de Bidad al Qadeem, à la périphérie de Manama, lorsque des policiers les ont abordés en les menaçant de les abattre s’ils (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.