Écrire Mexique. Menaces de mort contre une militante associative, Margarita Guadalupe Martínez

AU 195/12, AMR 41/049/2012, 9 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une défenseure des droits humains de l’État du Chiapas a été menacée de mort pour avoir intenté un procès à des représentants de l’État. Sa famille et elle sont en grand danger. Le 30 juin, Margarita Guadalupe Martínez Martínez a trouvé un message qui lui était destiné et qui avait été directement déposé à son entreprise familiale à San Cristóbal de las Casas, une ville de l’État du Chiapas, dans le sud du Mexique. Les auteurs de la lettre la sommaient de retirer la plainte qu’elle a déposée contre les policiers et les autres représentants de l’État qui ont effectué une descente illégale à son domicile en novembre 2009 ; ils lui enjoignaient également de passer un marché selon lequel elle recevrait de l’argent pour abandonner les poursuites, et de quitter ensuite le pays. Le message se poursuivait par une menace de mort : « Si tu rends cette lettre publique, ton nom sera sur la liste des disparus ». La descente de police effectuée à son domicile en 2009 semble avoir été organisée en représailles pour le soutien que son mari, Adolfo Guzmán Ordaz, et elle ont apporté à des communautés indigènes de la municipalité de Comitán, dans l’État du Chiapas. En février 2010, Margarita Guadalupe Martínez Martínez a été enlevée en guise de représailles pour avoir maintenu sa plainte contre les fonctionnaires responsables de la descente (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.