Écrire Guatemala : Des membres d’une organisation indigène agressés.

AU 202/12, AMR 34/005/2012, 10 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Plusieurs membres d’une organisation de défense des droits des peuples indigènes ont été agressés et menacés au cours de ces dernières semaines dans le nord du Guatemala. L’un d’eux a été tué. Les autres sont encore en danger. Le Conseil des peuples k’iche’ (CPK) est une organisation basée à Santa Cruz del Quiché, dans le département d’El Quiché. Il milite pour les droits des peuples indigènes, et lutte contre les industries extractives et la corruption. Aura Lolita Chavez en est l’une des dirigeantes. Le 4 juillet 2012, le CPK a organisé une manifestation pacifique pour protester contre la discrimination, la mauvaise gestion économique supposée et l’abus de pouvoir du maire. À 16 h 15, après le rassemblement, les participants rentraient dans leur communauté en bus lorsque huit personnes, armées de pierres, de couteaux de poche, de machettes et de matraques, ont bloqué le véhicule. Lorsqu’elles ont commencé à jeter des pierres sur le bus, plusieurs membres du CPK sont descendus pour voir ce qui se passait. Ces personnes ont demandé où était Aura Lolita Chavez, puis elles ont violemment attaqué deux femmes et une jeune fille qui avaient pris part à la manifestation. Plusieurs militants ont été blessés ; deux femmes se sont respectivement plaintes d’une blessure au couteau et d’une fracture de la cheville. Le 27 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse