Écrire Russie : Les autorités harcèlent Igor Kaliapine, le responsable d’une ONG.

AU 200/12, EUR 46/028/2012, 10 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le responsable d’une ONG russe de premier plan œuvrant pour les droits humains a été menacé de poursuites judiciaires en raison de l’action de son organisation et de la publication d’articles dans la presse en soutien aux victimes de violations des droits humains commises par des membres des forces de l’ordre en Tchétchénie. Igor Kaliapine, dirigeant du Comité interrégional contre la torture (CICT), a été convoqué pour un interrogatoire par un enquêteur de la ville d’Essentouki le 7 juillet, apparemment en raison d’un certain nombre d’articles dont il serait l’auteur, ou l’un des auteurs, et qui traitent des disparitions forcées et d’autres violations des droits humains en Tchétchénie. D’après le CICT, un membre du FSB, le service de renseignements russe, aurait prétendu qu’Igor Kaliapine avait révélé des informations confidentielles dans ces articles. Igor Kaliapine, quant à lui, affirme n’avoir dévoilé aucun secret et s’être contenté d’exposer l’absence d’enquête efficace sur les disparitions et les autres violations des droits humains, et de dénoncer le fait que les victimes n’obtiennent pas réparation auprès de la justice. Des poursuites judiciaires contre cet homme entraveraient considérablement le travail du CICT en faveur des personnes dont les droits fondamentaux ont été bafoués, et réprimerait les critiques (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.