Écrire Demandez la libération immédiate de Zhu Chengzhi

AU 191/12, ASA 17/020/2012, 11 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 22 AOÛT 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le 9 juin, le défenseur des droits humains Zhu Chengzhi a été placé en détention administrative pour 10 jours au motif qu’il aurait troublé l’ordre public. Il aurait dû être libéré le 18 juin mais, au lieu de cela, il a été transféré dans un centre de détention où il est maintenu au secret. Il risque donc de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Zhu Chengzhi, défenseur des droits humains de 62 ans qui vit à Shaoyang (province du Hunan), a été emmené par la police du district de Daxiang le 9 juin, après avoir été assigné à résidence pendant deux jours. Le lendemain après-midi, les autorités ont informé sa femme, Zeng Qinglian, qu’il allait être placé 10 jours en détention administrative pour trouble à l’ordre public et qu’il serait libéré le 18 juin. Celle-ci est convaincue que Zhu Chengzhi a été arrêté pour avoir refusé de s’engager par écrit à ne pas réclamer l’ouverture d’une enquête indépendante sur la mort du défenseur des droits humains Li Wangyang. Le 18 juin, au lieu d’être libéré, il a été transféré dans un centre de détention du district de Shuangqing, dans le Hunan, alors qu’il n’avait pas été inculpé. La police a emmené Zeng Qinglian le 4 juillet pour l’interroger et l’a ramenée chez elle le lendemain. Selon une source fiable, on lui a indiqué que, même si elle engageait un avocat pour représenter (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir