Écrire ETATS-UNIS : La grâce refusée pour le prisonnier Warren Lee Hill, son exécution reportée.

Action complémentaire sur l’AU 197/12, AMR 51/064/2012, 18 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 23 JUILLET 2012 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les autorités de l’État de Géorgie (États-Unis) ont repoussé l’exécution de Warren Lee Hill du 18 au 23 juillet 2012. Le Comité des grâces a refusé de gracier cet homme bien qu’il souffre de troubles mentaux dont la gravité remet en cause la constitutionalité de son exécution. Le Comité des grâces et des libérations conditionnelles s’est réuni le 13 juillet 2012 pour se prononcer sur la demande de grâce de Warren Lee Hill. Le 16 juillet, il a annoncé avoir voté contre sans fournir plus de détails, comme à son habitude. Le 17 juillet, veille de la date d’exécution prévue, l’administration pénitentiaire de Géorgie a annoncé qu’elle avait choisi de modifier son protocole d’injection létale pour n’utiliser qu’un produit au lieu de trois, et que cette décision prenait effet immédiatement. Selon cette nouvelle méthode d’exécution, les condamnés à mort se verront injecter une surdose de pentobarbital. L’administration pénitentiaire a expliqué qu’elle se servait de ce sédatif dans son protocole d’injection utilisant trois substances, et que « selon l’expérience d’autres États et des témoignages d’experts médicaux, ce produit [s’était] révélé efficace ». DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS, en anglais ou dans votre propre langue : ? (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.