Écrire Iran : cinq arabes ahwazis sur le point d’être exécutés.

Action complémentaire sur l’AU 137/12, MDE 13/049/2012, 19 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 30 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Cinq arabes ahwazis d’Iran ont été condamnés à mort et risquent d’être exécutés sous peu. Ils auraient subi des actes de torture en détention. Une peine de 20 ans d’emprisonnement a été prononcée à l’encontre d’un sixième homme. Tous ont été arrêtés en raison de leurs activités en faveur de la minorité arabe ahwazie d’Iran. On pense qu’ils ont été jugés de façon inique. Le 7 juillet 2012, Mohammad Ali Amouri, Sayed Jaber Alboshoka, son frère Sayed Mokhtar Alboshoka, Hashem Shabani Amouri, Hadi Rashidi (ou Rashedi), et Rahman Asakereh (ces trois derniers étant enseignants) ont été sanctionnés par la 2e chambre du tribunal révolutionnaire d’Ahvaz, qui les a déclaré coupables d’infractions formulées en termes vagues : « inimitié à l’égard de Dieu et corruption sur terre », « rassemblement et collusion contre la sûreté de l’État » et « diffusion de propagande contre le régime ». Tous ont été condamnés à mort, sauf Rahman Asakereh qui a été puni de 20 ans de prison, à purger en exil intérieur. Deux de ces hommes sont apparus avant leur procès sur une chaîne télévisée appartenant à l’État, « avouant » être coupables de ce qu’on leur reprochait. Ces six hommes sont actuellement incarcérés à la prison de Karoun, à Ahvaz, dans la province du Khuzestan. Il semble qu’ils n’aient pas le droit de contacter leurs avocats ou (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.