Écrire Emirats Arabes Unis. Des défenseurs des droits humains arrêtés

AU 214/12, MDE 25/006/2012, 18 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 29 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Deux éminents défenseurs des droits humains et au moins 11 militants politiques ont été placés en détention lors d’une vague d’arrestations aux Émirats arabes unis. On ignore où se trouvent ces individus, ce qui les expose davantage au risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Le défenseur des droits humains Mohamed Abdullah al Roken, avocat, a été interpellé à 1 h 30 le 17 juillet 2012, alors qu’il se rendait en voiture dans un poste un police de Doubaï pour signaler que son fils, Rashid Mohamed al Roken, et son gendre, Abdullah al Hajeri, avaient disparu depuis cinq heures. Le 15 juillet dernier, le procureur d’Abou Dhabi a déclaré que plusieurs personnes feraient l’objet d’une enquête pour avoir prévu de « porter atteinte à la sûreté de l’État » et s’être « opposés à la Constitution et au régime des Émirats arabes unis », ainsi que pour leurs liens avec « des organisations et des programmes étrangers ». Après cette annonce, au moins 11 militants ont été appréhendés chez eux ou sur leur lieu de travail par des membres de la Sûreté de l’État, qui ont confisqué leurs ordinateurs et documents personnels. Parmi eux figurent Mohamed al Mansoori, défenseur des droits humains, avocat et ancien président et membre de l’Association des juristes des Émirats arabes unis, Abdul Rahman al Hadidi, directeur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.