Écrire Aaction urgente : Etats-Unis. Rejet d’un recours en grâce : Yokamon Hearn exécuté au Texas

Action complémentaire sur l’AU 166/12, AMR 51/066/2012, 19 juillet 2012 Aucune action complémentaire n’est requise de la part du Réseau Actions urgentes. Un grand merci à toutes les personnes qui ont participé à cette action. Yokamon Hearn a été exécuté au Texas le 18 juillet, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’État ayant rejeté son recours en grâce et les tribunaux n’ayant pas souhaité intervenir. Le 16 juillet, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles du Texas a rejeté le recours en grâce de Yokamon Hearn, qui avait demandé que sa condamnation à mort soit commuée ou qu’un sursis lui soit accordé. C’est en vain que ses avocats se sont efforcés de revenir au niveau de juridiction fédéral pour y affirmer que cet homme n’avait pas bénéficié d’une assistance judiciaire répondant aux exigences constitutionnelles, ni lors de son procès ni lors des procédures d’appel initiales. Dans l’après-midi du 18 juillet, la Cour suprême des États-Unis a refusé d’accorder un sursis, sans déterminer si le handicap mental de Yokamon Hearn était assez grave pour rendre son exécution contraire à la Constitution. Le condamné a été déclaré mort à 18 h 37 (heure locale), environ 25 minutes après le début de l’injection létale. C’est le premier prisonnier au Texas à avoir été exécuté au moyen d’une substance unique, le pentobarbital. Le Service de justice pénale de l’État du Texas avait annoncé une semaine plus tôt un changement de méthode dû à l’impossibilité d’obtenir l’un des trois produits utilisés (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse