Écrire Pakistan. Asma Jahangir, avocate défenseure des droits humains, toujours en danger

Action complémentaire sur l’AU 164/12, ASA 33/011/2012, 20 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 31 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Asma Jahangir, une éminente avocate spécialiste des droits humains, est toujours en danger bien que les autorités pakistanaises lui aient fourni une protection, à la suite d’une Action urgente diffusée par Amnesty International. Les autorités semblent ne pas avoir la capacité ou la volonté d’enquêter sur les allégations de cette femme, qui affirme que les forces de sécurité pakistanaises complotent contre elle. Au cours de l’année écoulée, les homicides de défenseurs des droits humains se sont multipliés. Ces crimes sont souvent imputables aux Services du renseignement de l’armée pakistanaise (ISI). Asma Jahangir affirme que les militaires ont décidé « en haut lieu » de la tuer et bénéficie d’une protection redoublée. Néanmoins, les autorités semblent ne pas avoir la capacité ou la volonté d’enquêter sur les auteurs présumés du complot. Depuis longtemps, l’armée pakistanaise et ses agences de renseignement agissent au-delà du contrôle des autorités civiles et sont impliquées dans des agressions à l’encontre de défenseurs des droits humains qui ont révélé des violences apparemment commises par les forces de sécurité de l’État. Nous avons des raisons de craindre qu’Asma Jahangir risque encore d’être attaquée bien que sa situation soit connue et malgré la protection dont elle bénéficie. Le 4 juin (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !