Écrire L’Irak prévoit d’exécuter 196 prisonniers

AU 221/12, MDE 14/010/2012, 24 juillet 2012 Quelque 196 prisonniers risquent d’être exécutés sous peu en Irak. Le ministère de l’Intérieur a annoncé que leurs sentences en étaient à la dernière étape et qu’elles devraient bientôt appliquées. Le 23 juillet 2012, le ministère irakien de l’Intérieur a publié sur son site internet des nouvelles récentes communiquées par le chef de la police de la province d’Al Anbar, à l’ouest de Bagdad, concernant la dernière étape des 196 condamnations à mort prononcées dans cette même province. Le ministère a déclaré que la Cour de cassation avait confirmé le verdict et qu’il espérait que celui-ci serait bientôt appliqué. On ignore si le Conseil présidentiel irakien a déjà ratifié les 196 sentences. Les nouvelles publiées sur le site du ministère de l’Intérieur ne donnaient aucune information au sujet des 196 individus concernés, pas même leurs noms ou les infractions dont ils sont inculpés. Depuis le début de l’année, au moins 70 personnes ont été mises à mort en Irak. La peine capitale a été suspendue pendant un certain temps à la suite de l’invasion du pays conduite par les États-Unis, mais elle a été rétablie en août 2004. Depuis, plusieurs centaines de personnes ont été condamnées à mort et de nombreuses exécutions ont eu lieu. Amnesty International considère la peine capitale comme une violation du droit à la vie et comme le châtiment le plus cruel, le plus inhumain et le plus dégradant qui soit. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.