Écrire Mexique. Des migrants en danger

Action complémentaire sur l’AU 16/11, AMR 41/053/2012, 27 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 7 SEPTEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une cantine temporaire pour migrants à Huehuetoca, dans l’État de Mexico, a été la cible de coups de feu tirés par des inconnus. Cet événement survient après que des bénévoles ont dû fermer le refuge pour migrants où ils travaillaient, à Lechería, en raison des violences et des menaces dont ils faisaient l’objet. La vie des migrants et des défenseurs des droits humains qui travaillent avec eux sont en grave danger. Le 7 juillet 2012, une altercation entre des migrants et des habitants du voisinage a éclaté devant le refuge pour migrants San Juan Diego, provoquée par des personnes n’ayant aucun lien avec ce centre d’accueil. Aucun policier n’était sur place, ce qui est au contraire aux obligations de l’État, qui s’est engagé à fournir une protection aux personnes travaillant ou logeant dans cet endroit. Après cet incident, les résidents locaux ont bloqué les routes et menacé la personne qui dirige le refuge. Sans une protection étatique efficace et au vu de l’hostilité et de la violence manifestées par les habitants de la région, les bénévoles travaillant dans ces locaux ont été forcés de les fermer deux jours plus tard. Ils ont installé deux cantines temporaires, une à Huehuetoca (la cantine San José) et l’autre à Lechería, afin de fournir de la nourriture et une aide humanitaire aux (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !