Écrire Israel. Akram Rikhawi, un prisonnier, a besoin de soins médicaux de toute urgence

Action complémentaire sur l’AU 212/12, MDE 15/045/2012, 2 août 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 13 SEPTEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Akram Rikhawi, qui a mené une grève de la faim, a vu un médecin indépendant pour la troisième fois le 25 juillet dernier. Il lui a été recommandé de suivre un traitement spécialisé de toute urgence et de subir des examens médicaux pour ses divers problèmes de santé, qui s’aggravent, mais aucun soin ne lui a été prodigué. Cette visite médicale a eu lieu après que le tribunal de district de Petah Tikva a décidé, le 23 juillet 2012, qu’Akram Rikhawi devrait pouvoir être examiné par un médecin indépendant sous deux jours. Médecins pour les droits humains (MDH) - Israël avait déposé un recours contre les Services pénitentiaires israéliens, qui s’étaient opposés à une telle consultation. Le médecin de MDH-Israël a signalé que les crises d’asthme d’Akram Rikhawi étaient très variables malgré un traitement aux stéroïdes, ce qui est préoccupant car une grave crise pourrait se révéler fatale. Malgré les recommandations des médecins de MDH-Israël, Akram Rikhawi n’a toujours pas été examiné par un pneumologue pour évaluer l’étendue des dommages provoqués par cette maladie. Il a également besoin de reprendre son traitement contre le diabète, interrompu pendant la grève de la faim qu’il a mené pendant 102 jours, et il a besoin de soins neurologiques spécialisés car il souffre de lésions nerveuses de plus en plus (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.