Écrire Yang Chunlin (h), 52 ans, militant des droits humains

ASA 17/053/2008 - Action complémentaire sur l’AU 240/07 (ASA 17/042/2007, 7 septembre 2007) et sa mise à jour (ASA 17/048/2007, 8 octobre 2007) Le militant des droits humains Yang Chunlin a été jugé par le tribunal populaire intermédiaire de Jiamusi (province de Heilongjiang) le 19 février 2008. De précédentes informations indiquant qu’il avait été maltraité pendant sa détention et le traitement qu’il a subi lors de son procès laissent supposer qu’il continue d’être soumis à la torture ou à d’autres formes de mauvais traitements. II a été inculpé d’« incitation à la subversion de l’État ». Il a plaidé non coupable, mais le jugement n’a pas encore été annoncé. Yang Chunlin a été transféré de sa cellule du poste de police de Heitong, à Jiamusi, au tribunal par huit policiers à bord d’un fourgon. L’un de ces agents l’a maintenu par le cou sous son bras pendant le trajet séparant le véhicule de la salle d’audience. Il a été forcé à porter une cagoule sur la tête, ainsi que des menottes et des chaînes autour des chevilles. Ces entraves l’empêchant de monter dans le fourgon, les policiers l’y ont jeté sans ménagement. Une fois arrivé au tribunal, il a été contraint de parcourir six étages dans cet état. Ses menottes, ses chaînes et sa cagoule lui ont finalement été retirées lorsque son avocat a protesté. Ce dernier estime que ce traitement visait à humilier Yang Chunlin. Le procès a commencé à 9 heures et s’est achevé vers 14 h 30. Au cours des débats, Yang Chunlin a dû rester assis sur une chaise en métal dont le siège était (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse