Écrire Colombie. La vie des syndicalistes Oscar Arturo Orozco et Wilson Jaramillo, en danger

AU 239/12, AMR 23/029/2012, 9 août 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 20 SEPTEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La vie des syndicalistes Oscar Arturo Orozco et Wilson Jaramillo est en danger depuis qu’on a tiré sur leur voiture le 4 août dernier, dans le département de Caldas, en Colombie. Oscar Arturo Orozco est le président de la section de Caldas de la Centrale unitaire des travailleurs (CUT), tandis que Wilson Jaramillo en est le secrétaire général. Ce jour-là, ils se rendaient en voiture de Manizales à la municipalité de Palestina, lorsque deux hommes à moto et plusieurs autres sur le bas-côté de la route leur ont tiré dessus. Plusieurs balles ont touché le véhicule mais les deux passagers n’ont pas été blessés. Ces deux hommes sont également membres du Mouvement national des victimes de crimes d’État (MOVICE) et du Syndicat colombien des travailleurs du secteur de l’électricité (SINTRAELECOL). Oscar Arturo Orozco et Wilson Jaramillo étaient en route pour une réunion avec des pêcheurs du fleuve Arauca. Les pêcheurs locaux se plaignent de l’impact environnemental de la centrale hydroélectrique de Caldas sur leurs moyens de subsistance. Depuis ces dernières années, des prospectus contenant des menaces de mort ont été laissés plusieurs fois dans les locaux du SINTRAELECOL, les plus récents datant de mi-juillet. On pouvait y voir des dessins de balles. Selon la CUT, 12 syndicalistes ont été tués en Colombie rien que (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.