Écrire Israël. Des grévistes de la faim maltraités par des gardiens de prison

Action complémentaire sur l’AU 119/12, MDE 15/047/2012, 10 août 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 21 SEPTEMBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Hassan Safadi et Samer al Barq, actuellement en détention administrative, observent une grève de la faim depuis le 21 juin et le 22 mai 2012, respectivement. Ils auraient été maltraités à plusieurs reprises, depuis le 30 juillet, par des gardiens des Services pénitentiaires israéliens. Le 2 août, un médecin indépendant les a examinés et a conclu qu’ils avaient besoin de soins spécialisés au long cours, qui ne pouvaient leur être prodigués par le centre de santé de la prison de Ramleh. Hassan Safadi et Samer al Barq, actuellement en détention administrative, ont indiqué à leurs avocats et au médecin qui les a examinés qu’ils étaient fréquemment battus et insultés lors des fouilles effectuées dans leur chambre, au centre médical de la prison de Ramleh. Samer al Barq a déclaré avoir été agressé lors de son transfert vers et depuis la prison d’Ofer, le 31 juillet. Ces deux hommes ont été détenus ensemble dans une chambre mal ventilée et trop petite pour leurs fauteuils roulants, dont ils ont besoin pour se rendre aux toilettes et pour d’autres activités quotidiennes. Ils semblent être victimes du harcèlement et des humiliations délibérées des gardiens des Services pénitentiaires israéliens, qui visent à les punir de leur grève de la faim. Aucun médecin indépendant n’est autorisé à leur (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir