Écrire Brésil. Une population indigène attaquée et menacée

AU 241/12, AMR 19/010/2012, 16 août 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 27 SEPTEMBRE 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une communauté d’Arroio Korá, des Indigènes vivant dans l’État du Mato Grosso do Sul, dans le centre-ouest du Brésil, a été attaquée par des hommes armés qui essayaient de la chasser de ses terres ancestrales. Une personne a disparu et on craint qu’elle soit morte. Cette population risque de faire l’objet de nouvelles violences. Selon les membres de cette communauté, le 10 août 2012, une cinquantaine d’hommes armés ont encerclé le camp où vivent 400 Arroio Korá dans la municipalité de Paranhos, près de la frontière avec le Paraguay. Pendant plusieurs heures, ces hommes ont tiré des coups de feu, crié des menaces et brûlé les cultures. Les habitants se sont enfuis dans les buissons alentour. Un des résidents, Eduardo Pires, a disparu pendant l’attaque. Les membres de la communauté disent que les hommes armés l’ont emmené et craignent qu’il ait été tué. Le lendemain, Geni Centurião, âgée de deux ans, est morte. La cause du décès n’a pas été établie officiellement, mais les membres de la communauté disent que cette enfant s’est sentie mal pendant l’attaque et il était impossible de la nourrir. Des policiers fédéraux se sont rendus dans la région peu après les événements, mais les Arroio Korá se sont plaints que les autorités n’aient pas enquêté sur la disparition d’Eduardo Pires, et affirment avoir besoin d’une protection (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.