Écrire Indonesie. Un militant politique Papou en danger ( Yusak Pakage)

AU 251/12, ASA 17/032/2012, 24 août 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 OCTOBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’ancien prisonnier d’opinion Yusak Pakage se voit refuser tout accès à des soins médicaux alors qu’il est détenu par la police dans la province de Papouasie, en Indonésie. Il aurait été menacé de torture et n’a pas pu s’entretenir avec un avocat depuis son arrestation. Yusak Pakage a été appréhendé le 23 juillet 2012 et est détenu au poste de police de Djayapura. Selon certaines sources, il souffrirait de douleurs à l’estomac et ne pourrait pas manger. Les autorités policières de Djayapura lui refusent tout accès à des soins médicaux. Cet homme semble avoir été menacé plusieurs fois de torture et d’autres mauvais traitements. Il a déjà été battu en détention par le passé. Yusak Pakage a été arrêté durant le procès du militant politique papou Buchtar Tabuni. Alors qu’il attendait le début de l’audience, il aurait tapé dans une poubelle en signe de frustration, blessant ainsi un fonctionnaire qui se trouvait tout près. Les policiers, y compris ceux qui étaient dans le tribunal, ont interpellé Yusak Pakage et l’ont fouillé. Ils ont trouvé un canif dans son sac et l’ont alors arrêté. Cet homme a par la suite été inculpé de « possession d’une arme » en vertu de la Loi d’exception 12/1951, infraction passible de 10 ans d’emprisonnement au maximum. Yusak Pakage n’a pas pu consulter d’avocat depuis son interpellation. Amnesty (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse