Écrire Chine. Craintes pour un bénévole chinois « disparu » Song Guangqiang (également appelé Song Ze),

AU 248/12, ASA 17/032/2012, 24 août 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 5 OCTOBRE 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Song Guangqiang (également appelé Song Ze), bénévole dans une organisation non gouvernementale (ONG) basée à Pékin, a été victime d’une disparition forcée du fait de ses activités en faveur des droits humains. Depuis le 31 mai, il n’a pas pu voir son avocat ni sa famille, et les autorités refusent de révéler à ses proches où il se trouve. Il risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Le 4 mai vers 14 heures, Song Guangqiang, bénévole de 27 ans travaillant pour une ONG basée à Pékin, a été interpellé par la police près de la gare ferroviaire de Pékin-Sud. Il a été interrogé les 4 et 5 mai au bureau de la Sécurité publique du district de Fengtai, à Pékin. Le 5 mai, on l’a informé qu’il était inculpé en vertu de l’article 293 du Code pénal chinois d’« avoir cherché à provoquer un conflit et troublé l’ordre public » avant de le transférer au centre de détention du district de Fengtai. Son avocat a pu lui rendre visite les 15 et 31 mai. Song Guangqiang lui a dit qu’il avait été interrogé et inculpé à la suite de sa participation à un projet d’aide aux pétitionnaires (personnes demandant réparation pour des injustices qu’ils estiment avoir subies). On lui a notamment posé des questions sur ses visites dans des « prisons noires » (lieux de détention clandestins où de nombreux pétitionnaires sont placés arbitrairement en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.